Vélos et Transibérien

Lors de la préparation de notre voyage, nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver des informations sur le transport des vélos dans le transibérien, notamment pour une famille nombreuse, avec plusieurs vélos. Peu de retour, juste quelques cyclos avec 1 ou 2 vélos et qui avaient plus ou moins réussis, le plus souvent à la dernière minute. Les contacts pris avec des agences de trains nous donnaient la même réponse : cela devrait être possible, mais dépendrait  de notre habilité à négocier avec les « provodnitsa » (responsable des wagons).

Voilà donc quelques renseignements utiles et récents (septembre- octobre  2011)

Nous avons eu beaucoup d’informations pratiques grâce  au site russe : www.velorussia.org, site fait par les cyclos russes pour les étrangers qui veulent faire du vélo en Russie. Le forum en anglais, permet d’avoir des réponses  claires, précises et rapides aux questions posées. Dans la discussion suivante, vous trouverez également des photos et le plan du train, pratique pour « choisir » sa place.

Le transport des vélos dans les trains russes est autorisés en troisième classe quel que soit le train. Les vélos doivent avoir au moins la roue avant démontée et être emballés, au mieux dans une housse, mais du plastique autour fait l’affaire (style film alimentaire étirable, on en trouve facilement de grands rouleaux dans les quincailleries). Le but étant qu’ils ne puissent pas salir les autres objets. Pour ce qui concerne la seconde et première classe, c’est moins évident du fait d’une configuration différente des casiers à bagages qui peut rendre difficile d’y mettre les vélos . En troisième classe, il existe des grands rangements situés au-dessus des couchettes du dessus. Nous avons, nous occupions un groupe de 6 couchettes et avons pu mettre 2 tandems démontés et 1 vélo. Le vélo restant étant mis chez les voisins peu chargés qui ont gentiment accepté.

Le premier trajet en Russie que nous avons fait était St Pétersburg- Moscou. Nous avons à chaque fois choisi la troisième classe. Mieux vaut, si on peut choisir, les couchettes du haut pour pouvoir mettre au dessus les vélos, mais nous nous sommes toujours arrangés avec nos voisins, quand cela débordait des nôtres. Il semble que  parfois les provodnitsa demandent d’acheter un billet « spécial bagages », au guichet de vente des tickets, pour une somme modique,  mais cela ne nous a jamais été demandé.

TRANSIBERIEN – TRANSMONGOLIEN

Nous avons fait en train les trajets  Moscou –Oulan Oudé, puis Oulan Bator- Pékin.

Moscous-Oulan Oudé : Nous sommes arrivés en vélo à la gare et nous sommes installés au bout des quais (1 à 4) d’où partent les transibériens et transmongoliens. L’affichage du quai se fait en général, une petite heure avant le départ. Nous avons démontés et emballés les vélos là , puis une fois le quai annoncé, pris les services d’un porteur de bagages qui a des chariots pour les objets volumineux. Les provodnitsa n’ont fait aucun problème, juste vérifié après le départ que les vélos étaient bien calés et ne risquaient pas de tomber sur les voyageurs. Donc quel que soit le trajet en Russie, il est aisé et permis d’y mettre les vélos.

Pour le transibérien, même règle que pour les autres trains : transport permis en troisième classe, plus aléatoire en seconde ou en première. Pour nous avec 6 paquets ( 2 tandems séparés en 2, et 2 vélos 24’’ et 26’’), cela ne rentrait pas dans les 2ème classes.

Nous avions fait le choix de nous arrêter à Oulan Oudé car les trains directs Moscou- Oulan Bator (UB) n’ont pas de troisième classe. De même le trajet Oulan Oudé- UB ne se fait qu’en première ou seconde classe.  

Oulan-Bator  Pékin

Là aussi, ces trains ne comportent que des 1ères ou 2 èmes classes  Le transport des vélos avec soi, dans les compartiments n’est pas autorisé. Ils doivent obligatoirement voyager dans le compartiment « bagages » qui accompagne le train.

Dépôt des vélos

Il faut donc organiser le transport et premier conseil « armez-vous d’une bonne dose de patience ». Nous avons passé 5-6 heures dans les différents bureaux et étions accompagnés d’une personne parlant mongol. Le mieux est d’essayer de trouver un étudiant ou qq un prêt à vous aider moyennant une rémunération, car la seule langue parlée à la gare et au service des douanes est le mongol !

Différentes formalités sont à faire entre le le bureau des douanes (A), le bureau d’enregistrement des bagages (B) et l’endroit où l’on dépose les bagages(C). Quand on est à l’extérieur de la gare et qu’on y fait face, le service des douanes est un grand bâtiment sur la droite. Le service des bagages est dans le bâtiment, situé sur le quai à gauche. L’enregistrement est au premier étage guichet 7 et le dépôt au rez de chaussée, juste à côté.

Le dépôt des vélos devant ce faire 24 ou 48h avant le départ.

Il faut d’abord récupérer les formulaires (100 togrogs) au guichet (B), amener les vélos au dépôt, pour qu’ils soient pesés (C).Aller ensuite au bureau des douanes (A), au rez de chaussée, où on remplit la demande (en russe !) ( 1200 togrogs) . Ce papier est ensuite validé par une personne à l’étage, puis retourner au RdC, pour payer les taxes (9000 tg).

Il faut ensuite aller en (B), et une fois le transport accepté, payer les frais de transports (env. 700 togrogs / kilo de bagages). Récupérer un imprimé carbonne et les autocollants à mettre sur les vélos. Une fois payé, il faut retourner en (A), montrer le paiement. Puis aller au dépôt, mettre les autocollants sur les vélos et garder un des exemplaires de l'imprimé carbnne, qu'il faut déclarer sur le document de douane distribué à la sortie du territoire dans le train

. Nous avons dû faire plusieurs fois ce circuit car les douanes refusent d’assurer les vélos pour des montants « trop élevés ». Mais ce « trop élevé » est semble t il variable selon l’interlocuteur ! Un premier nous avait exigé un montant total inférieur à 3000 dollars. Parti en pause à notre retour, le suivant refusait un montant supérieur à 1000 ! à  chaque fois, il a fallu refaire le circuit complet !!! Il semble qu’un montant supérieur à 300-400 euros par vélo n’est pas accepté.

Un des avantages, est qu’il n’y a pas besoin d’emballer les vélos, ni de les démonter. 

Retrait des vélos à Pékin

Là encore, il faut un peu de patience. Peu de personnes parlent anglais dans la gare. Le mieux est peut-être d’aller dès que vous sortez du train, au wagon bagages et demander à ceux qui déchargent de les accompagner, mais nous ne l’avons pas fait et je ne suis pas sûre qu’ils acceptent. Il existe 2 bureaux de retrait des marchandises. Le premier est en sortant de la gare, sur la droite du bâtiment, mais n’a pas pu nous renseigner. Le second, est au sous sol, tout au bout du quai n°14. Là, il faut attendre que quelqu’un comprenne le papier en russe ( !). Nous avons ensuite été amené, à la douane sur le quai n°1, et après avoir rempli un formulaire, retour au quai 14 pour attendre que les vélos arrivent !

Coût des différents trajets et du transport

St Pétersbourg Moscou (env. 600km) : en troisième classe : 36 € / adulte - moitié prix pour les moins de 12 ans.

Moscou – Oulan Oudé  (env. 5600 km) : en 3ème classe : 105 € : adulte- moitié prix pour les moins de 12 ans.

Oulan Bator – Pékin (env. 2000 km): en 2ème classe : 100 euros / adulte  (50 euros par enfant <12 ans).

Transport des vélos (Oulan Bator – Pékin) :

            Taxes diverses : 25 000 tg - ≈ 14 euros

            Coût du transport:  101 000 tg ≈ 56 euros ( pour un poids de  115 kg ≈)

 

Nous avions acheté les billets St Pétersbourg Moscou et Moscou Oulan Oudé à l’avance avant notre départ de France via l’agence russe www.realrussia.co.uk, pour être sûrs d’avoir des places car le trajet se faisait au mois d’août, période de vacances et d’affluence . Ils ont été efficaces et honnêtes, nous remboursant le trop perçu.

Il est également possible d’acheter ses billets en Russie, directement sur le site des chemins de fers russes. La vente des tickets de transibérien est ouverte 45 jours avant le départ. Mais via ce site, il faut tout faire en russe.

Les tickets pour Pékin ont été achetés à Oulan Bator à l’office de vente de billets international situé en face de la gare.

 

 

.

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :